COVID19 : à quoi les autoentrepreneurs ont-ils droit ?

COVID19 : à quoi les autoentrepreneurs ont-ils droit ?

COVID19 : à quoi les autoentrepreneurs ont-ils droit ?
23/03/2020

Face à la crise sanitaire que nous traversons et aux mesures drastiques destinées à l'endiguer les indépendants font partie des populations les plus touchées, c’est pourquoi la fédération des auto-entrepreneurs se mobilisent depuis une semaine y compris le weekend end en lien direct avec le gouvernement.

A ce jour voici les mesures négociées et obtenu par la fédération des auto entrepreneurs ainsi que des conseils pour gérer au mieux l'impact de cette crise sur votre trésorerie :

1)    si vous estimez que la situation provoquera une baisse de -70% de votre chiffre d'affaires vous bénéficiez d'une aide de 1500 euros versés par le fonds de solidarité est débloquée immédiatement ensuite l'aide pourra être complétée selon les cas.
Le coût estimé de ce fonds qui devrait profiter à 400 mille entreprises et d'un milliard d’euros.

2)    vous pouvez demander à l’URSSAF un délai du paiement des cotisations sans majorations et pénalités en vous rendant sur autoentrepreneurs .urssaf.fr, la demande est simplifiée.

3)    vous pouvez faire une demande d’aide auprès de l'action sanitaire et sociale de la sécurité sociale pour les indépendants « L’ASS ».
Ces aides sont accordées et géré en local par les instances régionales de la protection sociale des travailleurs indépendants dans le cas présent l'aide concernés et l'aide financière exceptionnelle.

4)    vous pouvez faire une déclaration d'arrêt de travail en ligne sur le site déclare. ameli.fr.
Si vous devez garder vos enfants à domicile ils doivent avoir moins de 16 ans.

5)    vous pouvez moduler votre taux de prélèvement à la source ou vos acomptes.

6)    vous pouvez suspendre le paiement de la cotisation foncière des entreprises sur impots.gouv.fr.

En parallèle la fédération des auto-entrepreneurs et notamment en négociation pour :

1)    ouvrir un droit au chômage sur la base d'un fonds de solidarité aux auto-entrepreneurs économiquement actifs ayant réalisé une déclaration de chiffre d'affaires positive au cours des quatre derniers trimestres, le montant serait calculé sur la base de 95 % du revenu net après charges sociales.

2)     adaptées la demande d'arrêt de travail et rendre fluide le versement des indemnités journalières.

3)     réévaluer le montant des indemnités journalières à hauteur de 50 euros par jour.

4)    donnez plus d'aides sanitaires notamment pour les travailleurs de plateformes.

5)    faciliter la formation à distance et sa prise en charge.

6)    ouvrir le champ d'exercice des services à la personne pour qu'il soit possible par exemple de donner des cours par visioconférence tout en gardant l'avantage fiscal.

Vous le voyez la fédération des auto-entrepreneurs est sur le pont à travers notamment son président Grégoire Leclercq pour vous aider à passer cette période compliquée.

À l'heure où nous enregistrons cette vidéo nous sommes toujours en négociations avec le gouvernement sur plusieurs points, notre rôle durant cette crise et de vous représenter de vous protéger pour vous permettre de la passer avec le maximum de sécurité.

 

Demandez un rappel